Raffermissement génital Raffermissement intime féminin

Il y a actuellement une demande de plus en plus importante et significative, auprès des Dermatologues, de raffermissement des organes génitaux féminins, communément appelé raffermissement génital.

Après avoir réalisé des épilations très échancrées du maillot, les femmes observent attentivement l’aspect de leurs organes génitaux externes.

Etant donné que je traite depuis fort longtemps par diverses méthodes le relâchement cutané, il me semble normal en tant que Dermatologue, de traiter cette partie intime du corps des femmes.
En effet, comme les autres parties du corps ou du visage, les organes génitaux présentent des critères bien spécifiques : les petites lèvres ne doivent pas dépasser les grandes et les petites et grandes lèvres génitales doivent être fermes et «toniques».

Malheureusement lors du vieillissement, l’on constate que les petites lèvres deviennent moins toniques, relâchées et dépassent parfois largement les grandes lèvres.

La demande de raffermissement provient donc de femmes d’âge mûr, souvent ménopausées, car non seulement cela les gêne sur le plan purement esthétique mais en plus cela les complexe dans leurs rapports de couple car elles se sentent dévalorisées.

De même le relâchement est parfois suffisamment important pour gêner au contact de la lingerie.

On peut aussi traiter les femmes jeunes gênées par des petites lèvres trop importantes.

Plusieurs méthodes, plusieurs lasers existent pour obtenir un raffermissement génital, certains sont dits «invasifs» et nécessitent une anesthésie et exposent à des suites douloureuses, d’autres sont non invasifs et cela est devenu mon choix.

Je travaille avec un appareil de radiofréquence de nouvelle génération qui est l’Exilis ou le Protégé Intima (seul appareil ayant l’approbation de la FDA aux USA pour le raffermissement génital féminin). Cet appareil permet un raffermissement de toute la zone génitale externe, petites et grandes lèvres ainsi que de la partie vaginale proche des petites lèvres.

De plus, en appliquant la radiofréquence sur la zone périnéale, il est possible de raffermir cette zone abîmée par les accouchements.

Le traitement, non douloureux, dure environ 30 minutes.

Il y a en fin de traitement une rougeur fugace, une sensation de chaleur intense peu durable.

On réduit véritablement le volume des petites lèvres génitales en 3 à 4 séances, espacées de 15 jours, et ensuite pour maintenir les résultats 1 à 2 séances par an sont suffisantes.
De plus les grandes lèvres sont nettement repulpées.

L’amélioration se constate dès la première séance.

Les patientes sont très satisfaites car il y a une nette amélioration sur le plan visuel mais aussi une surprenante amélioration du plaisir sexuel, ce qui augmente la confiance en soi et féminité.